LIVRAISON OFFERTE DÈS 69 €

Cellule de crise

Cellule de crise

Cellule de crise

Collistar : Une marque 100% italienne pour la créativité, la qualité et la beauté

gamme collistar

Lors de votre dernière virée shopping, vous avez craqué sur ce deux-pièces canon en crochet beige. Vous vous êtes tout de suite imaginée dedans, étendue sur le sable chaud, la peau dorée, un léger goût de sel sur les lèvres… Une jolie vision qui a vite été brouillée par les quatre miroirs de la cabine d’essayage, qui scrutent et déploient les petits défauts à l’infini. Bref, un élément perturbateur qui vous a bien décidé à prendre les choses en main !

 

Identifier le problème

Quand les adipocytes, des amas de cellules graisseuses, ne sont plus capables de stocker, ils bloquent la circulation de la lymphe censée évacuer les toxines. Ces dernières s’accumulent, créent une inflammation et amplifient la sensation de gonflement due à la mauvaise circulation. En externe, des aspérités se créent sur la peau : dites bonjour à la peau d’orange…

 

Apporter des solutions

Sérum intensif anticellulite: Le sérum du futur : une formulation à la pointe de la science : des cellules souches de plante amincissantes associées à un complexe mimétique de l’ultrason qui détruit les cellules graisseuses en émettant des ondes acoustiques.

Cryo-gel anticellulite: Le gel effet froid : comme les adipocytes ont horreur des basses températures, rien de tel que ce gel ultra-frais pour les paralyser. Il contient aussi des dérivés de sucres liftants pour un effet tenseur immédiat.

Capsules anticellulite Pure-actives: Les monodoses concentrées : des shots purs de caféine qui déstocke les graisses  et d’escine qui draine et relance la circulation pour cibler les zones marquées. Un format pratique qui passe la douane pour rester équipée tout l’été.

 

Faire les bons gestes

Pour optimiser la performance de ces formules, appliquez-les en vous massant comme une pro. A raison de deux minutes par jour sur la zone concernée, vous devriez voir les premiers résultats en deux, trois jours seulement.

Travaillez les cuisses aux poings, sans vous boxer, le but n’étant pas de finir avec des bleus partout, mais en exerçant des pressions souples, légères et régulières.

Palper-rouler pour les hanches et les fesses, en pinçant fermement la peau entre le pouce et l’index et en maintenant la pression tout au long du mouvement.

Pétrissez le ventre comme de la pâte, oui on sait c’est pas très glamour et ça fait mal, mais ça marche vraiment. Terminez par des gestes circulaires amples mais soutenus.

0 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*